Châteauneuf-sur-Sarthe

De Wiki-Anjou
Châteauneuf-sur-Sarthe
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Commune Les Hauts-d'Anjou
Note(s) Regroupement
du 1er janvier 2019
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction.
Anciennes communes

Châteauneuf-sur-Sarthe est une ancienne commune de l'ouest de la France intégrée depuis 2019 à Les Hauts-d'Anjou. Elle se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), au nord d'Angers et au nord-est du Lion-d'Angers.

Ses habitants s'appellent les Castelneuvien(ne)s.


Situation administrative

Un rapprochement intervient au début de 2019 avec la création de la commune nouvelle de Les Hauts-d'Anjou (II) issue du regroupement des communes de Châteauneuf-sur-Sarthe et Les Hauts d'Anjou (I). Châteauneuf-sur-Sarthe devient une commune déléguée[1].

La commune de Châteauneuf-sur-Sarthe est membre en 2018 de la communauté de communes des Vallées-du-Haut-Anjou, après disparition de celle du Haut-Anjou, et se trouve dans le canton de Châteauneuf[2], dont elle était le chef-lieu, puis en 2015 dans celui de Tiercé et l'arrondissement de Segré-en-Anjou-Bleu.

Son code commune (Insee) est 49080 et son code postal est 49330. Ses habitants se nomment (gentilé) Castelneuviens[3], Castelneuviennes. Sa population est de 2 408 habitants en 1999, 2 656 en 2006 et de 3 200 en 2018[4].

Une maison de santé pluridisciplinaire, le centre médical de Châteauneuf-sur-Sarthe, est présente sur son territoire[5].

Histoire et patrimoine

Le centre est situé primitivement à Séronnes. Au Moyen Âge, Geoffroy V d'Anjou (dit Plantagenêt) fait construire un château non loin des bords de la Sarthe pour défendre son comté contre les seigneurs de Sablé. Les terres deviennent une baronnie importante, et la plupart de ses seigneuries et celles voisines relèvent en fief ou arrière-fief de Châteauneuf. Au XVIIIe, elle dépend de l'élection et de la sénéchaussée d'Angers[6].

Éléments du patrimoine : église Notre-Dame de Séronne (inscrite MH) du XIIe siècle, la tour du château à motte, vestiges de l'ancien château féodal construit au XIIe, les châteaux des Briostières et de la Verrouillère, le manoir de la Verrouillère, les fours à chaux, l'ancienne minoterie, l'écluse avec maison éclusière[7]{,}}[6],[8].

Photographie de l'église Notre-Dame.

Jusqu'à la fin des années 2010, on y trouve le fabriquant de cuir France Tanneries[9].

Loisirs et culture

Équipements : On y trouve une bibliothèque, la bibliothèque municipale l'Attire-Lire[10], qui adhère au réseau des bibliothèques du Haut-Anjou, et une école de musique, du réseau École de musique de l'Anjou bleu (EMAB)[11],[12]. La commune compte également plusieurs équipements sportifs : une salle multisports, avec à l'étage, une salle de musculation et une salle de gymnastique, un stade avec un terrain enherbé et un terrain stabilisé, des terrains de tennis, une piscine, un skate parc et parcours bicross (parcours à bosses)[13], ainsi que deux sociétés de boule de fort, la Joierie et la Fraternelle[14].

La pratique la pêche est possible aux fours à chaud, au port Guiteau, à l'entrée du camping (rive gauche).

Manifestations : En juin, fête de la musique[3], septembre, fête médiévale. En novembre 2013, s'est déroulée une nouvelle édition de la Balade des Pas'gnol au couleurs de l'automne organisée par l'APE Marcel-Pagnol, une randonnée avec animations sur le parcours, rallye photo, concours photos et chasse au trésor, suivie d'un repas galettes et crêpes à la salle de la Cigale. Une partie de l'édition 2018 du festival Les Foliklores a eu lieu à Châteauneuf avec un spectacle de l'ensemble national Miras, de la République du Bachkortostan, groupe folklorique municipal de la ville d'Oufa[15].

En septembre 2018 s'est tenu la fête de l'élevage organisée par le comice agricole des cantons de Châteauneuf-sur-Sarthe et de Tiercé[16].

Cité des bords de Sarthe

Au départ de la commune, il est possible de faire des balades fluviales.

Un établissement, la Maison de la rivière, présentait jusqu'en 2018 l'histoire des mariniers et la navigation sur les rivières du bassin de la Maine[17].

Espace et territoire

Châteauneuf-sur-Sarthe s'étend sur 14,39 km2 (1 439 hectares), son altitude varie de 16 à 72 mètres[18], et son territoire se partage entre les plateaux du Haut Anjou et les Basses vallées angevines[19]. Venant de la commune voisine de Brissarthe, la rivière la Sarthe traverse son territoire. Les Basses vallées angevines (BVA) est une zone classée espace naturel sensible (ENS)[20].

Plusieurs circuits de randonnées, dont le GRP des Basses vallées angevines : Allant d'Angers à Châteauneuf-sur-Sarthe en longeant les deux rives de la Sarthe, il permet de découvrir la flore et la faune de ces vastes prairies alluviales.

L'office de tourisme entre Sarthe et Mayenne se trouve rue des Moulins.

Localités aux alentours : Juvardeil (2,8 km), Brissarthe (3,8 km), Étriché (4,6 km), Contigné (6,0 km), Champigné (6,5 km), Cherré (6,5 km), Cheffes (6,6 km), Tiercé (7,4 km), Miré (8,7 km) et Chemiré-sur-Sarthe (8,9 km)[21].

Notes

Bibliographie

• Adrien Planchenault, Le Souterrain de Châteauneuf-sur-Sarthe, extrait des Mémoires de la Société nationale d'agriculture, sciences et arts d'Angers (1911), Impr. de G. Grassin (Angers), 1912
• Roland Boudet, Châteauneuf-sur-Sarthe (1750-1850) – Sur les traces de son passé
• Gérard Boussion et Emma-Özlem Kaya, Châteauneuf, terre d'accueil... une autre vie ailleurs, 2017
• Gérard Galand, Les seigneurs de Châteauneuf-sur-Sarthe en Anjou : de Robert le Fort à la Révolution, vers 852-1791, coll. Une Memoire, Cheminements (Le Coudray-Macouard), 2005 (ISBN 978-2-84478-402-5)

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BI-2018-167, du 23 novembre 2018 — Voir création de la nouvelle commune de Les Hauts-d'Anjou (2019).
  2. École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui - Notice communale de Châteauneuf-sur-Sarthe, 2007
  3. a et b Ouest-France, Châteauneuf-sur-Sarthe. De nombreux Castelneuviens à la fête de la Musique, 24 juin 2019
  4. Population de Maine-et-Loire (1793, 1800, 1999, 2006, 2018)
  5. Mairie Les Hauts-d'Anjou, Maison de santé pluriprofessionnelle du Haut-Anjou – Châteauneuf-sur-Sarthe, 2019
  6. a et b Célestin Port (révisé par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. I (A-C), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1965, 2e éd. (1re éd. 1874), p. 679-683
  7. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Châteauneuf-sur-Sarthe), 2012
  8. Mairie de Châteauneuf-sur-Sarthe, Le patrimoine remarquable, octobre 2018
  9. Le Courrier de l'Ouest, Châteauneuf-sur-Sarthe. La fermeture de France Tanneries annoncée, 4 juin 2020
  10. Bibliothèque de Châteauneuf-sur-Sarthe, juin 2015
  11. Ouest-France, Châteauneuf-sur-Sarthe. Les musiciens auront bientôt un vrai lieu dédié, 21 juin 2019
  12. Mairie de Châteauneuf-sur-Sarthe, Culture/Tourisme, novembre 2018
  13. Mairie de Châteauneuf-sur-Sarthe, Les équipements sportifs, novembre 2018
  14. Ministère de la Culture (Chloé Rosati-Marzetti), Fiche d'inventaire du patrimoine culturel immatériel de la France : boule de fort de Châteauneuf sur Sarthe, 7 Juillet 2012
  15. Le Courrier de l'Ouest, Châteauneuf-sur-Sarthe 340 spectateurs charmés aux Foliklores, 21 juillet 2018
  16. Le Courrier de l'Ouest, Châteauneuf-sur-Sarthe La fête de l'élevage se tiendra samedi, 12 septembre 2018
  17. Maison de la rivière de Châteauneuf-sur-Sarthe, 2011-2019
  18. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  19. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  20. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
  21. Lion1906 (Lionel Delvarre), Distances à partir de Châteauneuf-sur-Sarthe (49), juin 2010 — Les distances affichées sont des distances orthodromiques (à vol d'oiseau).


Institut national de la statistique et des études économiques

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres

numéro

tome

Institut national de l'information géographique et forestière