Cheffes

De Wiki-Anjou
Cheffes
Logo de la commune.
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Arrondissement arr. d'Angers
Canton cant. de Tiercé
Intercommunalité cc Anjou Loir et Sarthe
Code Insee, postal 49090, 49125
Habitants Les Cheffois(es)
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Cheffes est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Segréen, à l'ouest de Tiercé et au sud de Juvardeil.


Situation administrative

La commune de Cheffes est membre de la communauté de communes d'Anjou-Loir-et-Sarthe, et se trouve dans le canton de Tiercé et l'arrondissement d'Angers.

De par sa situation, la commune est parfois appelée « Cheffes-sur-Sarthe » (sur la rivière de la Sarthe)[1]. Son code commune (Insee) est 49090 et son code postal est 49125. Ses habitants se nomment les Cheffois[2] et les Cheffoises.

Mairie : 3 square René-Goujon, 49125 Cheffes (tél. 02 41 42 61 41, courriel cheffes).

Histoire et patrimoine

Il est supposé que le centre primitif se trouvait à la chapelle Saint-Sulpice. La seigneurie appartient aux seigneurs du Lude jusqu'au XIIIe siècle, puis au XIVe à ceux du Plessis-au-Vent (Le Plessis-Bourré). À la fin du XVIe, pendant les guerres de Religion, le fort est disputé entre catholiques et huguenots. Située à proximité de la Sarthe (rivière), la navigation sur la rivière y est active aux XVIIIe et XIXe siècles et on y trouve un important port d'embarquement (bois et grains). Au XVIIIe, Cheffes dépend de l'élection d'Angers[3],[4].

Éléments du patrimoine[5],[3],[4] :

  • la chapelle Notre-Dame-de-Saint-Sulpice, ou chapelle des Pénitentes, au lieu-dit Le Val, restaurée au XIXe siècle ;
  • l'église Notre-Dame (classée MH) située au voisinage de la rivière, des XIIe et XIXe siècles, avec clocher tors ;
  • le manoir des Grandines, dans le bourg, du XVIIe siècle ;
  • l'écluse et le moulin (XIXe) sur la Sarthe.

Loisirs et culture

Présence d'une salle communale et d'une bibliothèque, membre du réseau des bibliothèques Anjou-Loir-et-Sarthe[6]. Des animations y sont organisées comme un concours de poésie en mars 2019 à l'occasion du Printemps des poètes[7].

Au milieu des années 2010, plusieurs manifestations se déroulent sur la commune, comme la fête de l'eau (juin), la fête du port (juillet), le banquet Cheffois (août), les Carrés d'arts (septembre), les marchés des 4 saisons[2]. Tous les ans au mois de mars s'y déroule le concours du tir au pavois[8].

Un comice agricole, la Fête de l'élevage, s'y est déroulé en septembre 2017, organisé par le comice agricole des cantons de Châteauneuf et de Tiercé. Les précédents sur la commune remontaient aux années 1960[9].

On y pratique la boule de fort (société La Vigilante)[10] et la pêche.

Cité des bords de Sarthe

Venant de la commune voisine de la Juvardeil, la rivière la Sarthe traverse son territoire et en marque la limite Est[11],[12]. La rivière est utilisée dès le Moyen-âge pour le commerce. Elle est aménagée au XIXe siècle pour faciliter la navigation, dont le transport de marchandises (charbon, céréales, chanvre, bois, marbre, etc), et des écluses sont installées, comme à Cheffes, pour remplacer les portes marinières. L'écluse de Cheffes est la dernière sur la Sarthe avant Angers[13],[14].

Au départ de la commune, il est possible de faire des balades fluviales[15]. Un bateau traditionnel (La Gogane) propose des croisières de découverte et à thème sur la Sarthe entre Morannes et Briollay[16].

Espace et territoire

Cheffes s'étend sur 17,35 km² (1 735 hectares), à moins d'une vigntaine de kilomètres au nord d'Angers[17], et son altitude varie de 14 à 53 mètres[18]. Son territoire se situe sur les plateaux du Haut Anjou et dans les Basses vallées angevines, zone classée espace naturel sensible (ENS)[19],[20].

Située dans le pays des Trois-Rivières, la commune subie des crues comme en 1940 où des dizaines de milliers d'hectares sont submergés[21]. En 1995, la région d'Angers subie une crue record. Faisant suite à plusieurs jours de pluie, le Loir, la Sarthe, la Mayenne puis la Maine, débordent. Plusieurs communes sont inondées, dont Cheffes qui est évacuée le 27 janvier sur décision préfectorale. La cote à l'échelle de crues de Cheffes atteint ce jour là 6,80 mètres, avant d'atteindre la cote de 7,43 m dans la nuit du 29 au 30, battant le précédent record de 7,03 m en 1910[22],[23].

Le circuit de randonnée GRP des Basses vallées angevines passe par Cheffes.


Notes

  1. Nom d'usage, juillet 2019
  2. a et b Mairie de Cheffes, mai 2017
  3. a et b Célestin Port (révisé par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou., t. 1, H. Siraudeau et Cie, 1965, p. 711-714
  4. a et b Communauté de communes Loir et Sarthe, Cheffes, mai 2017
  5. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Cheffes), octobre 2012
  6. Réseau des bibliothèques Anjou-Loir-et-Sarthe (CCALS), Bibliothèque de Durtal, novembre 2019
  7. Ouest-France, La bibliothèque valorise la poésie, 14 mars 2019
  8. Ouest-France, Le traditionnel tir au pavois est toujours un succès, 5 mars 2019
  9. Ouest-France, Le monde agricole entre déception et espoir, 20 septembre 2017
  10. Le Courrier de l'Ouest, Cheffes. Le challenge André Rahard remporté par l'équipe Choisy-Cadeau, 27 mars 2020
  11. IGN et BRGM, Géoportail (Cheffes), octobre 2012
  12. Pierre-Aimé Millet de La Turtaudière, Indicateur de Maine et Loire, Tome premier, Librairie de Cosnier et Lachèse, 1864, p.352
  13. Mairie de Cheffes, Lieux incontournables, 2020
  14. Jean Merrien, Plaisance d'eau douce, Denoël, 1963, p. 175
  15. Communauté de communes Anjou Loir & Sarthe, Bateau à passagers « La Gogane », 2020
  16. Ouest-France, Cinq bonnes raisons de naviguer sur La Gogane, 3 août 2019
  17. Lion1906 (Lionel Delvarre), Distances à partir de Cheffes (49), juin 2010 (distances orthodromiques)
  18. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  19. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  20. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
  21. Jacques Jeanneau, Chronique angevine dans Norois 30, avril-juin 1979, p. 271
  22. Ouest-France, Inondations. 1995: la crue du siècle submerge Angers, 25 janvier 2015
  23. Le Courrier de l'Ouest, Cheffes. 25 ans après la crue du siècle, expo et conférence, 25 janvier 2020


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres carrés

tome

page

Institut national de l'information géographique et forestière

Bureau de recherches géologiques et minières

numéro