Les Rairies

De Wiki-Anjou
Les Rairies
Logo.
Département Maine-et-Loire
Territoire Baugeois
Arrondissement arr. d'Angers
Canton cant. de Tiercé
Intercommunalité cc Anjou Loir et Sarthe
Code Insee, postal 49257, 49430
Habitants Rairieux, Rairieuse(s)
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Les Rairies est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Baugeois, au sud de la rivière du Loir et de la commune de Durtal, en bordure du département de la Sarthe.


Situation administrative

La commune des Rairies est née en 1865 (ordonnance impériale du 8 février[1]) par démembrement de la commune de Montigné.

Elle est membre de la communauté de communes d'Anjou-Loir-et-Sarthe, et se trouve dans le canton de Tiercé et l'arrondissement d'Angers.

Son code commune (Insee) est 49257 et son code postal est 49430. Les habitants se nomment les Rairieux et les Rairieuses.

Mairie : 14 rue Charles-de-Gaulle, 49430 Les Rairies (tél. 02 41 76 32 14, courriel lesrairies).

Histoire et patrimoine

Le domaine ancien, formé sur l'ancienne voie de Cré à Marcé, devient au XVe siècle un manoir noble, avec fuie à pigeons et garenne. Le village des Rairies tire profit des richesses de son sous sol et de sa localisation en Anjou, dont l'originalité est due à l'association de deux activités complémentaires : l'extraction de la pierre et l'exploitation de l'argile. Il est réputé dès le XVe siècle pour la qualité de sa pierre de taille et de sa chaux. Le roi René fait utiliser de « la chaux de la Rairie » en 1465. Devenu un important centre de production de pierre au XIXe siècle, les Rairies connait alors un fort développement[1],[2].

Éléments du patrimoine[3],[1] :

  • La briqueterie Le Croc (inscrit MH), structure ancienne d'un établissement de production de briques et de carreaux édifié au début du XIXe siècle, encore en activité ;
  • La chapelle de Chalou, des XVe et XVIe siècles ;
  • L'église de l'Ascension, du XIXe siècle, édifice en croix latine, en pierre des Rairies.

Les Rairies fut un centre d'extraction de pierre et de production de terre cuite (tuiles, carreaux et poteries), comptant une soixantaine de briqueteries à son apogée[4],[1]. Plusieurs exploitations de briqueterie sont encore en activité, dont la société Terres cuites Yvon Cailleau[5], labellisée Produit en Anjou[6], et l'Atelier Le Croc[7].

Photographie de la mairie.
La mairie

Loisirs et culture

Présence d'une bibliothèque, membre du réseau des bibliothèques Anjou-Loir-et-Sarthe[8], de deux sociétés de boule de fort, L'Union et Le Cercle Saint-Georges[4], et d'un hippodrome, dit de Durtal[1].

Un festival musical a lieu dans les années 2010, les Rairies rocks. Sa septième édition se déroule en août 2016[9]. S'y déroule également, Terroir et gourmandises, organisée par l'office de tourisme intercommunal[10].

Espace et territoire

Les Rairies s'étend sur 8,41 km² (841 hectares) et son altitude varie de 22 à 43 mètres[11]. Son territoire se situe sur le plateau du Baugeois[12].

La forêt de Chambiers s'étend sur plus de deux mille hectares sur les communes de Beauvau, La Chapelle-Saint-Laud, Durtal, Marcé, Montigné-lès-Rairies et Les Rairies[13]. La zone de la forêt est classée espace naturel sensible (ENS)[14].

Notes

  1. a, b, c, d et e Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 3, H. Siraudeau, 1989, p. 381-383
  2. Brigitte Villoutreix, La tuile et la pierre aux Rairies : un village industrieux du XVIIe siècle à 1914, dans Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest (Mines, carrières et sociétés dans l'histoire de l'Ouest de la France, textes réunis par Jean-Luc Marais), tome 104, numéro 3, 1997, p. 91-100
  3. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Les Rairies), juillet 2012
  4. a et b Mairie Les Rairies, mars 2018
  5. Philippe Lanos, La datation archéomagnétique des matériaux de construction d'argile cuite - Apports chronologiques et technologiques, dans Gallia, tome 47, 1990, p. 321-341
  6. Produit en Anjou, Les produits, mars 2018
  7. Cailleau Terres Cuites – Atelier le Croc, mars 2018
  8. Réseau des bibliothèques Anjou-Loir-et-Sarthe (CCALS), Bibliothèque de Durtal, novembre 2019
  9. Les Nouvelles de Sablé (Musique. Ambiance rock'n'roll aux Rairies, vendredi), Musique. Ambiance rock'n'roll aux Rairies, vendredi, 25 août 2016
  10. Les Nouvelles de Sablé (Julie Hurisse), Soirée Terroir et Gourmandises le 28 juillet aux Rairies, 28 juillet 2017
  11. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  12. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  13. Inventaire National du Patrimoine Naturel, Znieff 520004477 - Forêt de Chambiers et bois de la Roche-Hue, août 2016
  14. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres carrés

tome

page

Institut national de l'information géographique et forestière