Soulaire-et-Bourg

De Wiki-Anjou
Soulaire-et-Bourg
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Arrondissement arr. d'Angers
Canton cant. d'Angers-5
Intercommunalité cu Angers Loire Métropole
Code Insee, postal 49339, 49460
Habitants Les Soleirébourgien(ne)s
Données locales altitudes, coordonnées, exploitations, populations, secteurs, superficies
Site web Site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Soulaire-et-Bourg est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Segréen, au nord-ouest de Briollay et au sud-ouest de Tiercé.


Situation administrative

Entre 1790 et 1794, Soulaire et Bourg fusionnent pour former la commune de Soulaire-et-Bourg[1].

Elle est membre de la communauté urbaine d'Angers-Loire-Métropole, après avoir quittée en 2012 celle de Loir-et-Sarthe, et se trouve dans le canton d'Angers-5 situé dans l'arrondissement d'Angers.

Son code commune (Insee) est 49339 et son code postal est 49460. Les habitants se nomment les Soleirébourgiens et les Soléirébourgiennes[2].

Mairie : place de la Mairie, 49460 Soulaire-et-Bourg (tél. 02 41 32 07 00).

Histoire et patrimoine

La commune est composée des deux anciens villages de Soulaire et de Bourg, dont les origines remontent au XIe siècle[2].

Éléments du patrimoine[3] :

  • Château du Bois (inscrit MH), des XVIIe et XVIIIe siècles ;
  • Château de la Rousselière (inscrit MH), du XVIIIe siècle ;
  • Église Saint-Martin à Soulaire (inscrite MH), des XIIe, XVIe et XVIIe siècles ;
  • Église Saint-Martin-de-Vertou à Bourg (inscrite MH), des XIIe et XVe siècles.

L'église Saint-Martin-de-Vertou participe aux Journées européennes du patrimoine[4],[5].

Photographie d'inondations de la Sarthe.

Espace et territoire

Soulaire-et-Bourg se trouve à une douzaine de kilomètres au nord-ouest d'Angers[2], sur les plateaux du Haut-Anjou et dans les basses vallées angevines, classées Natura 2000 et Zones naturelles d'intérêt écologique faunistique et floristique (ZNIEFF)[6], et constituant l'un des derniers grands ensembles de prairies inondables de France[7].

Venant de la commune voisine de Briollay, la rivière la Sarthe traverse une petite partie de son territoire, qui subit régulièrement des inondations. La route entre Soulaire et Briollay est parfois coupée à la circulation durant les crues de la rivière[8],[9],[10].

Randonnées : Le circuit du GRP des Basses vallées angevines passe par la commune.

Notes

  1. École des hautes études en sciences sociales, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui - notice communale de Soulaire-et-Bourg, 2007
  2. a, b et c Mairie de Soulaire-et-Bourg, Histoire, avril 2016
  3. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Soulaire-et-Bourg), 2012
  4. Le Courrier de l'Ouest, Angers Le programme des 29e Journées du patrimoine dans l'agglomération, 12 septembre 2012
  5. Le Courrier de l'Ouest, Anjou Le programme des Journées du patrimoine 2015 dans le département, 18 septembre 2015
  6. DREAL Pays de la Loire (Ministère de l'Écologie), Données communales - 20560000 Basses vallées angevines, juin 2017
  7. Muséum national d'histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (INPN), Bases vallées angevines (ZNIEFF 520015393), juillet 2018
  8. La Sarthe (rivière), 2012
  9. Le Courrier de l'Ouest, Maine-et-Loire Les rivières débordent : la carte des routes inondées, 4 février 2013
  10. Le Courrier de l'Ouest, Maine-et-Loire La route entre Briollay et Soulaire-et-Bourg coupée, 3 juin 2016
Les formes anciennes du nom.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé