Bouzillé

De Wiki-Anjou
Bouzillé
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Orée d'Anjou
Note(s) Regroupement
du 15 décembre 2015
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction
Compléter - Témoigner - Créer une page

Bouzillé est une ancienne commune ligérienne de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), à l'est de Liré et de Champtoceaux, en bordure de la Loire-Atlantique.

Ses habitants se nomment les Buzilliacéen(ne)s.


Situation administrative

Un regroupement intervient fin 2015 avec la création de la commune nouvelle de Orée d'Anjou née du rapprochement des communes de Bouzillé, Champtoceaux, Drain, Landemont, Liré, Saint-Christophe-la-Couperie, Saint-Laurent-des-Autels, Saint-Sauveur-de-Landemont et La Varenne. Bouzillé devient une commune déléguée[1].

Jusqu'alors elle est intégrée à la communauté de communes du canton de Champtoceaux, intercommunalité qui disparait à la création de la nouvelle commune.

Son code commune (Insee) est 49040 et son code postal est 49530. Ses habitants se nomment Buzilliacéen, Buzilliacéenne.

Histoire et patrimoine

Dans l'Antiquité, la voie gallo-romaine de Liré au Marillais traverse le territoire de Bouzillé. Au XIIe siècle, il fait parti de celui de l'abbaye de Saint-Florent, qui y possède des maisons. Le seigneur est l'abbé de Saint-Florent, à qui ceux de La Bourgonnière et de La Mauvaisinière doivent hommage. Au XVIIIe siècle, Bouzillé est du territoire exempt de St-Florent et dépend de l'élection d'Angers[2].

Au XVIe siècle, l'écrivain François Rabelais cite Bouzillé dans Gargantua, s'amusant à lui trouver un nom d'origine gargantuesque : Chacun des habitants de Liré et de Saint Florent-le-Vieil pensent être à mi-chemin entre Angers et Nantes. Mettant un pied sur la cathédrale Saint-Pierre de Nantes et l'autre sur Saint-Maurice d'Angers, le géant Gargantua, qui séjourne dans la région, se soulage. Tout le monde s'écrit alors « bouse y est »[3],[4],[5].

À voir sur son territoire[6],[2],[7] :

  • L'église Saint-Pierre-ès-Liens, du XIXe siècle, de style gothique et à nef unique ;
  • La chapelle de la Bourgonnière (classée MH), du XVIe siècle, au sein de l'ensemble castral ;
  • Le château de la Bourgonnière (inscrit et classé MH), des XVIe et XIXe siècles ;
  • Le château de la Mauvoisinière (inscrit et classé MH), des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, ensemble comprennant des jardins à la française clos de douves, des communs, deux pavillons de cour et un réseau orthogonal de douves. Il fut le seul à être épargné dans les Mauges lors des guerres révolutionnaires[8].

Espace et territoire

Bouzillé s'étend sur 18,39 km² (1 839 hectares) et son altitude varie de 7 à 102 mètres[9]. Le village est situé au sommet du coteau qui domine la Loire et son territoire se partage entre le plateau des Mauges et la Loire des promontoires[10],[2].

La commune est dans la zone Natura 2000 de la vallée de la Loire entre Nantes et Les Ponts-de-Cé, zone de 90 kilomètres le long de la vallée pour la préservation de la diversité biologique s'intégrant dans l'entité écologique du bassin de la Loire[11]. La zone de la Vallée de la Loire aval, des Ponts-de-Cé à Ingrandes et La Varenne, est classée espace naturel sensible (ENS)[12].

La boire Sainte-Catherine, située dans le bas de la commune, comprend des coins de pêche, des jeux, des installations pour le pique-nique et un sentier pédestre.


Notes

Sources et annotations

  1. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-79 du 23 novembre 2015, portant création de la commune nouvelle de Orée d'Anjou — Voir création de la nouvelle commune de Orée-d'Anjou (2015).
  2. a, b et c Célestin Port (révisé par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. 1, H. Siraudeau et Cie, 1965, p. 489-491
  3. Anatole-Joseph Verrier et René Onillon, Glossaire étymologique et historique des parlers et patois de l'Anjou, Germain & Grassin, 1908, t. 2e, p. 336
  4. Pierre-Louis Augereau, Les secrets des noms de communes et lieux-dits du Maine-et-Loire, Cheminements, 2004, p. 36-37
  5. Maurice Piboule, Un géant légendaire, Gargantua : archéologie, légendes, traditions, des divinités, des saints, et des dragons, 1998, p. 168
  6. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Bouzillé), 2012-2020
  7. Mairie d'Orée-d'Anjou, Bouzillé, 2019-2020
  8. Ministère de la Culture, Base Mérimée - Château de la Mauvoisinière (PA00108983), 26 avril 2020
  9. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  10. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  11. DREAL Pays de la Loire (Ministère de l'Écologie), Données communales - FR5212002 Vallée de la Loire de Nantes aux Ponts-de-Cé et ses annexes, juin 2017
  12. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
Voir aussi origine de Bouzillé et origine du nom.

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres carrés

numéro

tome

page

Institut national de l'information géographique et forestière