Liré

De Wiki-Anjou
Liré
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Orée d'Anjou
Note(s) Regroupement
du 15 décembre 2015
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction.
Anciennes communes

Liré est une ancienne commune ligérienne de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), à l'est de Champtoceaux, sur la rive sud de la Loire en bordure de la Loire-Atlantique[1]. Depuis le 15 décembre 2015 elle est rattachée à la commune d'Orée d'Anjou.

Ses habitants se nomment les Liréen(ne)s.


Situation administrative

Un regroupement intervient fin 2015 avec la création de la commune nouvelle de Orée d'Anjou issue du rapprochement des communes de Bouzillé, Champtoceaux, Drain, Landemont, Liré, Saint-Christophe-la-Couperie, Saint-Laurent-des-Autels, Saint-Sauveur-de-Landemont et La Varenne. Liré devient une commune déléguée[2].

La commune de Liré est jusqu'alors intégrée à la communauté de communes du canton de Champtoceaux, intercommunalité qui disparait à la création de la nouvelle commune, et se trouve dans le canton de La Pommeraye, après avoir été dans celui de Champtoceaux, et l'arrondissement de Cholet.

Son code commune (Insee) est 49177 et son code postal 49530. Ses habitants se nomment Liréens et Liréennes. Sa population est de 2 154 habitants en 1999 et de 2 511 en 2015[3].

Histoire et patrimoine

Les premières habitations semblent se localiser au pied du coteau. Des monnaies romaines y ont été retrouvées. Au Xe siècle, un prieuré est créé pour les moines de Marmoutier, dont la situation fixe l'emplacement actuel du village. Le prieuré est supprimé au XVIe. Au Moyen Âge le fief relève de Champtoceaux. Le territoire fait partie des marches avantagères à la Bretagne sur l'Anjou. Au XVIIIe, Liré dépend du présidial, de la sénéchaussée et de l'élection d'Angers, du grenier à sel de Saint-Florent[4],[5].

Les marches avantagères à la Bretagne sur l'Anjou comprennent Champtoceaux, Drain, Le Fuilet, Liré, Landemont, Saint-Laurent-des-Autels, Saint-Christophe-la-Couperie, La Varenne. Les marches sont des territoires dont la situation judiciaire et administrative n'est pas très précise, et qui ont dès le Moyen-Âge des privilèges et franchises[6],[7].

Éléments du patrimoine[8],[5],[9] :

  • La chapelle Notre-Dame de Beaulieu ;
  • Ruines de l'ancien château de La Turmelière (MH), des XVIe et XVIIe siècle, maison natale de Joachim du Bellay ;
  • Le château de la Turmelière, deuxième château construit en 1887 par la famille Thoinnet ;
  • L'église Notre-Dame, du XIXe siècle ;
  • La ferme Sainte-Marie ;
  • Le Grand Logis, occupé par le Musée Joachim du Bellay qui est consacré à la vie du poète ;
  • Le lavoir du Bourneau ;
  • Le moulin à eau des Robinets ;
  • Le pont de la Grand Planche ;
  • Le prieuré Saint-Martin.

Mon petit Liré

Photographie du château de la Turmélière.
Château de la Turmélière

La commune est connue notamment par un sonnet du recueil de poèmes[10] de Joachim Du Bellay, originaire de la commune :

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
Ou comme cestui-là qui conquit la toison,
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loire gaulois, que le Tibre latin,
Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la douceur angevine.

Loisirs et culture

Photographie du musée Joachim-Du-Bellay à Liré.
Le musée Joachim-Du-Bellay à Liré

La commune comporte plusieurs structures : équipements culturels (bibliothèque, théâtre), équipements sportifs (stade municipal, espace sport de la Turmelière). On y trouve également un musée dédié à Joachim-Du-Bellay, le musée Joachim-Du-Bellay de Liré[11].

De 1999 à 2016 s'y déroulent les Journées de la langue française, rencontres à Liré organisées par l'association Les Lyriades dont l'objectif est de promouvoir la langue française[12],[13].

La fête de village Comme dans l'temps a lieu tous les deux ans le dernier week-end d'août sur le thème des traditions rurales d'autrefois. 2017 en a été sa 40e édition[14].

Espace et territoire

Commune Ligérienne située entre Angers et Nantes, entre Bretagne et Anjou, ce village angevin des Mauges se trouve au sud d'Ancenis, à 48 km l'ouest d'Angers et à 33 km l'est de Nantes[1],[15],[5]. Liré s'étend sur 31,81 km2 (1 419 hectares) et son altitude varie de 5 à 105 mètres[16]. Son territoire se trouve les unités paysagères de la Loire des promontoires et du plateau des Mauges[17].

Elle est dans la zone Natura 2000 de la vallée de la Loire entre Nantes et Les Ponts-de-Cé, zone de 90 kilomètres le long de la vallée pour la préservation de la diversité biologique s'intégrant dans l'entité écologique du bassin de la Loire[18]. La zone de la Vallée de la Loire aval, des Ponts-de-Cé à Ingrandes et La Varenne, et celle de la Vallée des Robinets, sont classées espace naturel sensible (ENS)[19].

Localités aux alentours : Ancenis (Loire-Atlantique) (3,1 km), Drain (3,4 km), Bouzillé (3,9 km), Saint-Géréon (44) (4 km), Anetz (44) (6,1 km), Saint-Laurent-des-Autels (6,8 km), Le Marillais (6,9 km), Le Fuilet (7,8 km), La Boissière-sur-Èvre (7,8 km) et Champtoceaux (7,9 km)[20],[1].

Deux sentiers de randonnée parcourent le territoire communal : le sentier « Sur les pas de Du Bellay » et le sentier « Vignoble et Vallée »[11].

Également :

  • Bords de Loire ;
  • Parcours littéraire et touristique des Lyriades ;
  • Sentier GR 3, qui longe la Loire sur sa rive gauche de Montsoreau à Champtoceaux.
Randonnées en Maine-et-Loire

Drain
Sentier GR 3
Liré

Le Marillais

L'office de tourisme intracommunautaire se trouve à Champtoceaux.

Notes

Sources et annotations

  1. a, b et c IGN et BRGM, Géoportail (Liré 49), mai 2012
  2. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-79, du 23 novembre 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Orée-d'Anjou (2015).
  3. Population de Maine-et-Loire (1999, 2015)
  4. Célestin Port (révisé par Jacques Levron, Pierre d'Herbécourt, Robert Favreau et Cécile Souchon), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. II (D-M), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1978, 2e éd. (1re éd. 1876), p. 371-372
  5. a, b et c Mairie de Liré, 2007-2010
  6. Dictionnaire Célestin Port de 1978, op. cit., p. 109 (selon Les marches séparantes d'Émile Chénon)
  7. Jean Renard, Pays des géographes, Pays des politiques, dans Norois, 181, 1999-1, « Pays » et développement local. Logique et ambiguïté d'une politique des territoires, p. 11-19
  8. Ministère de la Culture, Architecture et patrimoine (base Mérimée), mai 2012
  9. Communauté de communes du canton de Champtoceaux, 2009-2015
  10. Joachim du Bellay, Les Regrets, impr. F. Morel (Paris), 1558 — 31e sonnet du recueil (lire).
  11. a et b Mairie de Liré, Dépliant de la commune, mai 2012
  12. Festival de la langue française, 2017
  13. Ouest-France (Laurent Beauvallet), Festival de la langue française : à table !, 24 mai 2016
  14. Ouest-France, Comme dans l'temps fête ses 40 ans, 6 juillet 2017
  15. Lion1906 (Lionel Delvarre), Distances à partir de Liré (49), juin 2010 (distances orthodromiques)
  16. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  17. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  18. DREAL Pays de la Loire (Ministère de l'Écologie), Données communales - FR5212002 Vallée de la Loire de Nantes aux Ponts-de-Cé et ses annexes, juin 2017
  19. Espaces naturels sensibles de Maine-et-Loire, 2018
  20. Lion1906 (Lionel Delvarre), Distances à partir de Liré (49), juin 2010

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

kilomètres

Institut national de l'information géographique et forestière

Bureau de recherches géologiques et minières

numéro

tome

opus citatum (ouvrage cité)