1841

De Wiki-Anjou
Révision datée du 29 août 2019 à 17:36 par Franck-fnba (discussion | contributions) (1841)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)


1841 en Maine-et-Loire

Ça c'est passé en Maine-et-Loire
Année 1841 (XIXe siècle)



1841 en Maine-et-Loire

Le département compte 488 472 habitants. En 1841, le sous-préfet de Saumur décrit le canton de Montreuil-Bellay comme en retard à cause des jachères, et celui de Baugé manquant de prairies artificielles. (Emmanuel Brouard, L'élevage dans le Maine-et-Loire au XIXe siècle, dans Histoire & Sociétés Rurales, 2008, vol. 29, p. 95-131)

Communes : En 1841, la commune de Saint-Hilaire-le-Doyen est réunie à Montreuil-Bellay, et celle de La Chapelle-sous-Doué à Doué.

Ouvrage d'art : Construit à partir de 1840, le premier pont suspendu de Chalonnes-sur-Loire est ouvert au public le 12 août 1841.

Presse : L'Écho saumurois paraît pour la première fois en 1841.

Personnalités : Le général de la Révolution et de l'Empire, Jean Nicolas Éloi Mathis, meurt le 6 novembre 1841 à Beaufort-en-Vallée. Il aura servit dans la Cavalerie, notamment au 1er et au 7e régiment de hussards, et au 2e régiment de chasseurs à cheval.


XVIIIe1801180218031804180518061807180818091810181118131814181518161817181818191820182118221823182418251826182718281829183018311833183418351836183718381839184018411842184418461847184818491850185118521854185518561857185818591860186118631864186518661868186918701871187218731874187518761877188018811882188318841885188618871888188918901891189218931894189518961897189818991900XXe

volume

page