Bécon-les-Granits

De Wiki-Anjou
Bécon-les-Granits
Département Maine-et-Loire
Territoire Segréen
Arrondissement arr. de Segré-en-Anjou Bleu
Canton cant. de Chalonnes s/Loire
Intercommunalité cc Vallées du Haut-Anjou
Code Insee, postal 49026, 49370
Habitants Les Béconnais(es)
Données locales altitudes, coordonnées, populations, superficies
Site web site officiel
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Bécon-les-Granits est une commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Segréen, au sud-ouest de Saint-Clément-de-la-Place et au sud-est du Louroux-Béconnais.


Situation administrative

La commune a changé de nom en 1922, Bécon devenant Bécon-les-Granits.

Elle est membre de la communauté de communes des Vallées-du-Haut-Anjou, et se trouve dans le canton de Chalonnes-sur-Loire (av. 2015 Louroux-Béconnais) et l'arrondissement de Segré-en-Anjou-Bleu[1].

Son code commune (Insee) est 49026 et son code postal est 49370. Les habitants se nomment les Béconnais et les Béconnaises. Sa population est de 2 308 habitants en 1999 et de 2 803 en 2017[2]. La commune appartient à l'Unité urbaine de Bécon-les-Granits, à l'Aire d'attraction des villes d'Angers, à la Zone d'emploi d'Angers et au bassin de vie du Louroux-Béconnais[1].

Mairie : 10 rue de Cholet, 49370 Bécon-les-Granits (tél. 02 41 77 90 08, courriel beconlesgranits).

Histoire et patrimoine

L'antiquité de l'habitat est attestée autour de Bécon. Un premier centre primitif est établi à l'époque du défrichement du pays, qui prend le nom d'Essarts. Au Moyen Âge, le fief relève pour partie de Beaupréau et pour partie du duché d'Anjou. Il est ensuite érigé en baronnie au XVIe siècle. Bécon-les-Granits dépend au XVIIIe de l'élection d'Angers et du grenier à sel de Candé[3].

Patrimoine architectural[4],[3] :

  • Le château du Bois-Guignot (inscrit MH), du Moyen Âge et de la seconde moitié du XVIIIe siècle ;
  • Le château de Landeronde (classé MH), des XVe, XVIe et XVIIe siècles, avec chapelle ;
  • L'église Saint-Pierre, du XIXe siècle ;
  • La ferme de la Grand-Maison (inscrit MH), du XVIe siècle ;
  • Le moulin à vent de La Landronnière (inscrit MH), moulin-tour du XIXe siècle à trois étages.

Au début du XIXe siècle, le granite est exploité à Bécon sous le nom de grison, connu au loin sous le nom de pierre de Bécon. Cette roche est solide, compacte et dure, et d'une teinte grise. Le granite est exploité dans les carrières de Bécon jusque dans les années 1960. La carrière de la Roche Bleue est ensuite immergée puis sert de site de plongée, permettant la visite de l'activité passée[5],[6],[7],[8].

Photographie de la mairie.
La mairie

Loisirs et culture

On y trouve le musée du granit, avec présentation de l'histoire de l'exploitation du matériau à travers divers témoignages, des mises en scène de métiers et l'exposition d'outils[7].

La bibliothèque est membre du réseau des bibliothèques Ouest-Anjou. Elle est installée depuis janvier 2021 près de la mairie dans un bâtiment de 137 m2 rénové par la commune. Elle est animée par l'association Bibliothèque pour tous et compte alors 6 000 documents (livres, revues, CD, DVD, etc.)[9],[10].

L'association culturelle l'Échappée Belle de Bécon-les-Granits propose des spectacles, comme en juin 2021 une soirée cabaret en plein air[11].

On pratique sur la commune du football, au sein du club Olympique Bécon-Villemoisan-Saint-Augustin (OBVA), du basket-ball, au sein du club l'Envol de Bécon - Saint Clément, de la pétanque, au club Les Amis de la Pétanque de Bécon-les-Granits, de la boule de fort au cercle de La Courtille, de la plongée au club de plongée Maïtaï, etc[12],[13],[14],[15].

Espace et territoire

Située entre Nantes et Angers, Bécon-les-Granits s'étend sur 46,17 km2 (4 617 hectares) et son altitude varie de 18 à 88 mètres[16]. Son territoire se trouve sur le plateau du Segréen[17].

Radonnées : sentier du Granit permettant la découverte du patrimoine local[7].

Notes

  1. a et b Insee, Géographie administrative et d'étude - Commune de Bécon-les-Granits (49026), 2020
  2. Population de Maine-et-Loire (1999, 2017)
  3. a et b Célestin Port (révisé par Jacques Levron et Pierre d'Herbécourt), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. I (A-C), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1965, 2e éd. (1re éd. 1874), p. 315-318
  4. Ministère de la Culture, Base Mérimée (Bécon-les-Granits), 2012
  5. Gabriel Éléonore Merlet de la Boulaye, Herborisations dans le département de Maine-et-Loire et aux environs de Thouars, départ. des Deux-Sèvres, Fourrier-Mame librairie, 1809, p. 87
  6. Auguste Nicaise Desvaux, Sur une nouvelle classification minéralogique, dans Mémoires de la Société d'agriculture, sciences et art d'Angers, Tome 2, impr. L Pavie, 1834, p. 289
  7. a, b et c Mairie de Bécon-les-Granits, 2012-2018
  8. Le Courrier de l'Ouest (Théo Sauvignet), Bécon-les-Granits. La carrière reprend vie grâce à la plongée sous-marine, 4 août 2021
  9. Le réseau des bibliothèques de Ouest-Anjou, Le réseau, décembre 2019
  10. Le Courrier de l'Ouest, Bécon-les-Granits. La bibliothèque ouvre ses portes, 11 janvier 2021
  11. Le Courrier de l'Ouest, Bécon-les-Granits. Soirée cabaret vendredi avec l'Échappée Belle, 17 juin 2021
  12. Le Courrier de l'Ouest, Bécon-les-Granits. L'Envol Basket prépare sa saison, 1er septembre 2021
  13. Le Courrier de l'Ouest, Bécon-les-Granits. Trois joueurs de pétanque de Bécon participeront au championnat de France, 3 juillet 2021
  14. Le Courrier de l'Ouest, Bécon-les-Granits. Les enfants s'initient à la boule de fort, 21 juillet 2021
  15. Le Courrier de l'Ouest, Bécon-les-Granits. Treize candidats au stage du club de plongée, 5 juin 2021
  16. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  17. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
Les formes anciennes du nom.


Institut national de la statistique et des études économiques

téléphone

Monument historique, bâtiment ou objet inscrit ou classé

disque compact (compact disc)

disque optique numérique (digital versatile disc)

kilomètres

tome

Institut national de l'information géographique et forestière