Sainte-Christine

De Wiki-Anjou
Sainte-Christine
(commune déléguée)
Département Maine-et-Loire
Territoire Mauges
Commune Chemillé-en-Anjou
Note(s) Regroupement
du 15 décembre 2015
Situation dans le département

Situer sur OpenStreetmap

Aide à la rédaction.
Anciennes communes

Sainte-Christine est une ancienne commune de l'ouest de la France qui se situe dans le département de Maine-et-Loire (49), dans le Chemillois, au nord-ouest de Neuvy-en-Mauges et au nord-ouest de la ville de Chemillé[1]. Elle est rattachée depuis décembre 2015 à la commune de Chemillé-en-Anjou.

Ses habitants se nomment les Christinois(es).


Situation administrative

Pour distinguer la commune d'autres portant le même nom (Puy-de-Dôme et Vendée), on utilise parfois le nom de « Sainte-Christine-en-Mauges ». Le nom officiel de la commune est « Sainte-Christine », avec trait d'union, tel qu'indiqué dans de code officiel géographique[2].

Un rapprochement intervient à la fin de 2015 avec la création de la commune nouvelle de Chemillé-en-Anjou issue du regroupement des communes de Chanzeaux, La Chapelle-Rousselin, Chemillé-Melay, Cossé-d'Anjou, La Jumellière, Neuvy-en-Mauges, Sainte-Christine, Saint-Georges-des-Gardes, Saint-Lézin, La Salle-de-Vihiers, La Tourlandry et Valanjou. Sainte-Christine devient une commune déléguée[3].

La commune de Sainte-Christine est jusqu'alors membre de la communauté de communes de la région de Chemillé, intercommunalité qui disparait à la création de la nouvelle commune, et se trouve dans le canton de Chemillé et l'arrondissement de Cholet.

Son code commune (Insee) est 49268 et son code postal est 49120. Ses habitants se nomment les Christinois et Christinois. Sa population est de 590 habitants en 1999, 740 en 2006 et de 827 en 2015[4].

Histoire et patrimoine

Au XVIIIe siècle, Sainte-Christine profite du développement de l'industrie textile. Si depuis elle n'est plus présente sur la commune, cette industrie est restée très présente dans la région[5].

Éléments du patrimoine[6] :

  • Le château du Planty, du XVe siècle ;
  • Le château du Martreil, entièrement réaménagé au XIXe siècle, avec la construction d'importantes dépendances[7] ;
  • La croix de combat rappelant le dernier combat d'Henri de La Rochejaquelin ;
  • L'église du XIXe siècle, avec autel à valeur patrimoniale[8].
Photographie du village.

Trente-et-un habitants de Sainte-Christine sont tués durant la Première Guerre mondiale[9], dont Louis Pineau.

Loisirs et culture

On y trouve une bibliothèque, intégrée au réseau des bibliothèques de la région de Chemillé[10].

L'artiste plasticien Daniel Tremblay est originaire de la commune[11].

Diverses manifestations ont lieu chaque année, comme la fête de la fouace (dernier week-end d'août)[12].

Il existe sur la commune plusieurs activités possibles, dont la visite de la ferme pédagogique de la Dube, ou encore la balade contée anciennement dénommée randonnée du Sentier des poètes.

Espace et territoire

Sainte-Christine (Maine-et-Loire) s'étend sur 9,52 km2 (952 hectares), son altitude varie de 53 à 124 mètres[13], et son territoire se trouve sur le plateau des Mauges[14]. Venant de la commune voisine de Saint-Quentin-en-Mauges, la rivière le Jeu le traverse, ainsi que ses affluents le Juret et le Pas Chevreau[15].

Située en Anjou, dans le pays des Mauges, entre les coteaux du Layon, le Choletais et le Saumurois, cette région bénéficie de la douceur du climat angevin favorable à la culture.

À découvrir, le parc à l'anglaise du château du Martreil, d'une trentaine d'hectares[16],[7].

Randonnées : le sentier des poètes.

L'office de tourisme se trouve à Chemillé.

Localités aux alentours : Neuvy-en-Mauges (2,7 km), Bourgneuf-en-Mauges (2,9 km), Saint-Laurent-de-la-Plaine (4,7 km), Saint-Quentin-en-Mauges (5,1 km), Le Pin-en-Mauges (5,3 km), Saint-Lézin (6,9 km), Beausse (6,9 km), La Pommeraye (7,4 km), La Poitevinière (7,6 km) et La Chapelle-Rousselin (9,0 km)[17].

Notes

Sources et annotations

  1. IGN et BRGM, Géoportail (Sainte-Christine 49), mai 2012
  2. Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), Code officiel géographique de la commune de Sainte-Christine (49268).
    Institut national de l'information géographique et forestière, Charte de toponymie du territoire Français, février 2003.
  3. Préfecture de Maine-et-Loire, Arrêté préfectoral DRCL-BCL-2015-58, du 24 septembre 2015 — Voir création de la nouvelle commune de Chemillé-en-Anjou (2015).
  4. Population de Maine-et-Loire (1793, 1800, 1999, 2006, 2015)
  5. Le web Ste Christine, Repères historiques [archive], décembre 2009
  6. Le web Ste Christine, Monuments sur la commune [archive], décembre 2009
  7. a et b Le Monde (Lucien Jedwab), Les jardins des Mauges, en Maine-et-Loire : un patrimoine végétal, 28 juillet 2022
  8. Mairie de Chemillé-en-Anjou, Histoire et patrimoine de Sainte-Christine, consulté le 7 avril 2019
  9. Célestin Port (révisé par André Sarazin et Pascal Tellier), Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou, t. IV (S-Z), H. Siraudeau & Cie (Angers), 1996, 2e éd. (1re éd. 1878), p. 252-254
  10. Communauté de communes de la région de Chemillé, Chemillé Melay - Médiathèque Victor Hugo, juin 2015
  11. Le web Ste Christine, Daniel Tremblay [archive], décembre 2009
  12. Le web Ste Christine, Manifestation locale [archive], décembre 2009
  13. IGN, Répertoire géographique des communes (RGC), données 2014 (altitude, superficie)
  14. Atlas des paysages de Maine et Loire, voir unités paysagères.
  15. ADES Sandre, Portail national d'accès aux référentiels sur l'eau, avril 2013
  16. Le Courrier de l'Ouest, Maine-et-Loire. Une cinquantaine de jardins d'exception à découvrir, 30 mai 2018
  17. Lion1906 (Lionel Delvarre), Distances à partir de Sainte-Christine (49), juin 2010 (distances orthodromiques)
Les formes anciennes du nom.

Autres données

Liste des communes en 2015
Anciennes communes 2015
Altitudes en 2014
Populations 2012, en vigueur au 1er janvier 2015
Superficies en 2014
Divisions administratives et électorales en 2014


Institut national de la statistique et des études économiques

kilomètres

Institut national de l'information géographique et forestière

Bureau de recherches géologiques et minières

tome